fr

Géza Anda

Le pianiste

SA VIE

À l’âge de treize ans à peine, Géza Anda est admis dans la célèbre Académie Liszt de Budapest. C’est dans ce lieu prestigieux qu’il est formé par des professeurs légendaires de l’époque tels que Ernst von Dohnányi et Léo Weiner. Une bourse d’études lui permet ensuite de poursuivre ses études à Berlin et de se perfectionner. Anda réussit à émigrer en Suisse durant la Seconde Guerre mondiale et fait de ce pays sa résidence principale. Toutefois, sa carrière le conduit à parcourir toute l’Europe et à effectuer des tournées aux États-Unis, au Japon, en Corée et en Afrique du Sud. Il a joué avec tous les grands chefs d’orchestre, de Fricsay à Abbado et Boulez.

BIOGRAPHIE

SA NATURE ARTISTIQUE

L’approche de la musique de Géza Anda a été façonnée par sa formation dispensée par l’Académie Liszt de Budapest qui se veut très large. Son approche a été définie par une analyse rationnelle, extrêmement détaillée et claire du texte musical.

En tant qu’artiste interprète et professeur, il attachait une grande importance à l’examen minutieux de la partition, avant de s’en affranchir afin de parvenir à une interprétation très individuelle et personnelle de la musique : « Si vous voulez interpréter une œuvre, vous ne pouvez pas l’apprendre », disait-il, « vous devez faire complètement corps avec elle ».

SON ESPRIT MUSICAL

SON OEUVRE

Géza Anda est surtout connu pour son engagement en faveur des concertos pour piano de Bartók et de Mozart. Il a joué le deuxième concerto pour piano de Bartók plus de 300 fois en public et son enregistrement des trois concertos reste à ce jour la référence en la matière. Il a été le premier pianiste à enregistrer tous les concertos pour piano de Mozart tout en les dirigeant depuis le piano. Toutefois, ces deux cycles ne constituent qu’une petite partie de l’immense discographie d’Anda et de son très large répertoire, qui va de Bach à Rachmaninov et inclut la musique contemporaine des années 1950.

SON OEUVRE